UNE ACTION POUR PROTEGER LA PLUS GRANDE FORET URBAINE DU MONDE

C’est au cœur du Parc National de Tijuca, la plus grande forêt urbaine au monde dans la ville de Rio de Janeiro, que QUIMBAYA TOURS BRÉSIL a noué un partena- riat avec l’Institut Chico Mendes qui travaille pour la conservation de la biodiversité (ICMBio).

Différentes actions sont organisées au travers de ren- contres hebdomadaires pour la préservation de ce lieu exceptionnel qui abrite entre autres le célèbre Christ Ré- dempteur. Les volontaires peuvent contribuer à la plan- tation de jeunes pousses d’arbres, au réaménagement ou à la signalisation des sentiers pédestres.

Désormais, nous intégrons dans nos programmes de découverte de cette zone, en plus des incontournables visites des points de vue panoramiques sur la ville, une activité qui contribue à la préservation environnemen- tale et permet ainsi de vivre une expérience originale et unique.

Lors de la découverte de l’un des quatre secteurs que compte Tijuca, nos visiteurs profitent d’activités telles que la randonnée, la baignade dans les cascades au cœur de la forêt tropicale ainsi que de la découverte des cen- taines d’espèces protégées qui composent cette faune et cette flore si particulières.

Les activités se déroulent en fonction de la constitution des groupes, mais surtout en fonction des besoins et dis- ponibilités de l’Institut Chico Mendes. Ainsi durant les activités nos passagers partagent leurs découvertes avec des étudiants et des chercheurs qui travaillent à la pro- tection de cette zone préservée de la mégalopole brési- lienne.

Le mot de Sylvain Barbarulo, Country Manager
QUIMBAYA TOURS BRÉSIL :

Le Brésil est avant tout, un pays de nature. En cette année si difficile, notre pays a besoin de l’aide de tous. Quand on voit les incen- dies en Amazonie, on peut penser que plan- ter un arbre, ce n’est pas grand-chose, mais aujourd’hui, même la plus petite aide est la bienvenue. Nous pouvons tous aider !

Pour organiser vos voyages au Brésil :

Cascade du Parc national de Tijuca

info@quimbaya-tours .com

brasil@quimbaya-tours .com

LA PRÉSERVATION DE L’ALTIPLANO EN BOLIVIE

Depuis 2018, QUIMBAYA TOURS BOLIVIE participe à un projet d’identification et d’amélioration des zones touristiques avec la J.I.C.A. (Agence de Coopération Internationale du Japon), dont l’objectif est d’éviter l’impact environnemental négatif dans les zones très touristiques.

En janvier 2019, nous avons effectué une première action à Lloco Lloco, l’un des points de vue les plus visités sur la route menant à Tiwanaku et à Desaguadero. Nous sommes allés rencontrer les autorités locales afin de mettre en place un contrôle dans cette zone et ainsi éviter aux voyageurs la désagréable surprise de trouver dans ce lieu magnifique des déchets laissés par les précédents visiteurs quand ils arrivent pour découvrir et photographier les Andes.

Nous procédons ainsi à une collecte de bouteilles en plastique avec les voyageurs qui se rendent à ce point de vue, avant de participer aux cérémonies traditionnelles de remerciements aux montagnes de la Cordillères.

Sur la photo nos guides et l’autorité de la population de Tambillo.

Après notre visite, le point de vue est plus propre, les autorités poursuivent cette activité.

En juin de cette année, la J.I.C.A. nous a invités à participer à une expédition dans le Sud Lipez afin d’identifier les zones les plus touchées par la pollution dans cette région très touristique.

Sous la devise des 3 R (Réduire, Réutiliser et Recycler), nous empruntons cette route.

A la frontière entre le Chili et la Bolivie, au lieu-dit Hito Cajon, nous avons collecté de nombreux objets en plastiques tels que des bouteilles, couverts et assiettes laissés par certains tour-opérateurs qui se servent de cette étape pour changer de transport et se reposer mais aussi laisser leurs déchets sur place.

Une semaine plus tard, Mariko Watanabe, la représentante de la J.I.C.A. en Bolivie a donné une conférence de sensibilisation à nos guides dans les bureaux de QUIMBAYA TOURS BOLIVIE, intitulée “Assainissement de Base et Déchets Solides dans le Développement Touristique”. 

Cette conférence a ensuite été donnée à l’Université Catholique de La Paz aux étudiants en tourisme toujours dans cette optique de formation et de sensibilisation de l’environnement.

Le mot de Wendy Romay, Country Manager
QUIMBAYA TOURS BOLIVIE :

En tant qu’entreprise, nous avons un engagement et c’est pourquoi QUIMBAYA TOURS BOLIVIE accorde une importance majeure quant à la sélection de ses fournisseurs dans cette zone, en exigeant qu’aucun matériel à usage unique ne soit utilisé pendant nos services.

Pour organiser vos voyages en Bolivie:

info@quimbaya-tours .com

bolivia@quimbaya-tours .com

,

LA PRÉSERVATION DE L’ALTIPLANO EN BOLIVIE

Depuis 2018, QUIMBAYA TOURS BOLIVIE participe à un projet d’identification et d’amélioration des zones touristiques avec la J.I.C.A. (Agence de Coopération Internationale du Japon), dont l’objectif est d’éviter l’impact environnemental négatif dans les zones très touristiques.

En janvier 2019, nous avons effectué une première action à Lloco Lloco, l’un des points de vue les plus visités sur la route menant à Tiwanaku et à Desaguadero. Nous sommes allés rencontrer les autorités locales afin de mettre en place un contrôle dans cette zone et ainsi éviter aux voyageurs la désagréable surprise de trouver dans ce lieu magnifique des déchets laissés par les précédents visiteurs quand ils arrivent pour découvrir et photographier les Andes.
Nous procédons ainsi à une collecte de bouteilles en plastique avec les voyageurs qui se rendent à ce point de vue, avant de participer aux cérémonies traditionnelles de remerciements aux montagnes de la Cordillères.
Sur la photo nos guides et l’autorité de la population de Tambillo.
Après notre visite, le point de vue est plus propre, les autorités poursuivent cette activité.
En juin de cette année, la J.I.C.A. nous a invités à participer à une expédition dans le Sud Lipez afin d’identifier les zones les plus touchées par la pollution

Le mot de Wendy Romay, Country Manager
QUIMBAYA TOURS BOLIVIE :

“En tant qu’entreprise, nous avons un engagement et c’est pourquoi QUIMBAYA TOURS BOLIVIE accorde une importance majeure quant à la sélection de ses fournis- seurs dans cette zone, en exigeant qu’aucun matériel à usage unique ne soit utilisé pendant nos services.”

dans cette région très touristique.
Sous la devise des 3 R (Réduire, Réutiliser et Recycler), nous empruntons cette route.
A la frontière entre le Chili et la Bolivie, au lieu-dit Hito Cajon, nous avons collecté de nombreux objets en plas- tiques tels que des bouteilles, couverts et assiettes laissés par certains tour-opérateurs qui se servent de cette étape pour changer de transport et se reposer mais aussi laisser leurs déchets sur place.
Une semaine plus tard, Mariko Watanabe, la repré- sentante de la J.I.C.A. en Bolivie a donné une confé- rence de sensibilisation à nos guides dans les bureaux de QUIMBAYA TOURS BOLIVIE, intitulée “Assainisse- ment de Base et Déchets Solides dans le Développement Touristique”.
Cette conférence a ensuite été donnée à l’Universi- té Catholique de La Paz aux étudiants en tourisme toujours dans cette optique de formation et de sensibilisation de l’environnement.